RTBfoods (2017-2022)

RTBfoods (2017-2022)

RTBfoods (2017-2022)

Faciliter l'adoption de nouvelles variétés de Racines, Tubercules et Bananes à cuire (RTB) en Afrique.

De nombreuses variétés de Racines, Tubercules et Bananes (RTB) développées par les programmes d’amélioration nationaux et internationaux (manioc, patate douce, igname, banane à cuire, pomme de terre) rencontrent de sérieux problèmes d’acceptabilité et d’adoption par les principaux acteurs des chaînes de valeur RTB en Afrique.

Ce projet d’une durée de 5 ans (oct 2017-2022), a pour objectif d’identifier les traits de qualité essentiels pour les utilisateurs et consommateurs sur une large gamme de produits alimentaires de base (12 produits) et d’établir des méthodes de sélection variétales, intégrant un screening à haut débit par analyse spectrale de ces traits de qualité pour répondre aux attentes des utilisateurs.

igname
banane

 RTBfoods est financé par la Fondation Bill & Melinda Gates (8,30 millions $ US) pour un budget total de 13,88 millions $ US et coordonné par Dominique Dufour (CIRAD Montpellier, UMR QUALISUD). Il implique de nombreux partenaires dans 13 pays différents :

BIOVERSITY (Belgique, France), BOWEN U (Nigéria), CARBAP (Cameroun), CNRA (Côte d’Ivoire), CIAT (Colombie), CIP (Pérou, Ghana, Uganda, Kenya), CIRAD (France, Bénin, Colombie), IITA (Nigeria; Cameroun, Ouganda), INRA (France), JHI (Ecosse), NACCRI (Ouganda), NARL (Ouganda), NRCRI (Nigéria).

Ces équipes de recherche multidisciplinaires regroupant des spécialistes en sciences sociales et technologies alimentaires, en chimiométrie, en amélioration des plantes et génétique ainsi qu’en communication vont travailler ensemble pour atteindre cet objectif. L’INRA intervient à la fois pour la production et le développement de nouvelles variétés d’igname (Guadeloupe) et pour la compréhension des évolutions texturales lors des procédés de cuisson et de broyage, et en particulier du rôle des pectines et des polyphénols (Avignon).

L’intégration de traits de qualité complexes dans les schémas d’amélioration devrait permettre d’obtenir de meilleurs taux d’adoption variétal tout en diminuant les coûts d’obtention et d'améliorer le niveau de vie des producteurs et utilisateurs de RTB en Afrique subtropicale.

Voir aussi

Pour plus de renseignements : Agnès Rolland-Sabaté  pour l'UMR SQPOV

Date de modification : 22 juin 2023 | Date de création : 27 février 2018 | Rédaction : Barbara Gouble