Soutenance de Cécile Boutonnet

Thèse Cécile

Soutenance de Cécile Boutonnet

La soutenance de thèse de Cécile Boutonnet se déroulera le mercredi 14 décembre 2022 à 13 h

Cécile Boutonnet a le plaisir de vous convier à sa soutenance de thèse portant sur : « La structure et les fonctions de la couche S chez Bacillus cereus AH187».

La soutenance se déroulera le mercredi 14 décembre à 13h00 en présentiel dans la salle Phi-A d'INRAE (domaine Saint-Paul, Avignon) devant un jury composé de :

  •  Michel Gohar, Chargé de recherche à INRAE de Jouy-en-Josas  - Rapporteur
  • Thomas Candela, Maitre de conférences à l’Université Paris-Saclay - Rapporteur
  • Jean Armengaud, Directeur de recherche au CEA de Marcoule - Examinateur
  • Michel Fons, Professeur à l’université d’Aix-Marseille - Examinateur
  • Emilie Camiade, Maître de conférences à l’Université de Tours - Invitée
  • Alice Château-Huyot, Maitre de conférences à l’Université d’Avignon - Co-encadrante
  • Catherine Duport, Professeur à l’Université d’Avignon - Directrice de thèse

Pour suivre la soutenance en visio, lien ici

Bacillus cereus

Résumé des travaux présentés :

Bacillus cereus est un pathogène humain fréquemment associé aux Toxi-Infections Alimentaires Collectives (TIAC). Les TIAC à B. cereus sont caractérisées par des syndromes diarrhéiques et émétiques. Le syndrome émétique est généralement associé à l’ingestion d’aliments contenant de la céréulide, une toxine peptidique produite par les souches dites émétiques.

B. cereus AH187 est la souche émétique de référence. Elle est recouverte par un réseau protéique paracristallin bidimensionnel, appelé couche S. Les deux protéines constitutives de la couche S sont les protéines SL2 et EA1. Leur proportion et leur disposition à la surface de la bactérie varient au cours de la croissance. La couche S participe aux propriétés de surface de B. cereus et pourrait favoriser l’adhésion bactérienne à des surfaces abiotiques. De plus, en synthétisant la couche S, les bactéries améliorent leur survie à la famine, et leur résistance au stress en phase stationnaire. La couche S contribuerait donc indirectement à la résistance au stress des cellules en phase stationnaire.

Logos des partenaires de la thèse de Cécile Boutonnet

Date de modification : 22 juin 2023 | Date de création : 29 novembre 2022 | Rédaction : Cécile Boutonnet - B Gouble