QUALIVEG

QUALIVEG

Unité Mixte Technologique associant l'Inra UMR SQPOV et le CTCPA (2011-2016)

Agréée pour cinq ans par le ministère chargé de l'Alimentation, l'UMT QUALIVEG associant l’UMR408 SQPOV et le CTCPA porte sur l'étude des bénéfices nutritionnels et des risques qualité des produits végétaux transformés. Ce dispositif vise à augmenter la connaissance et les arguments nutritionnels des fruits et légumes transformés tout en tenant compte des risques d'altération microbiologique auxquels ils sont soumis. Cette nouvelle collaboration fait suite à l'UMT Micronutriments des produits végétaux transformés (2009-2011), portant sur la seule approche nutritionnelle.

Préserver la qualité nutritionnelle des produits et maîtriser les risques d'altération sont deux objectifs qui semblent contradictoires. Le travail va porter sur cet équilibre afin d'apporter des solutions à usage collectif pour les industriels de l'agroalimentaire.

Le programme de l'UMT QUALIVEG s'appuie sur les compétences respectives des équipes micronutriments et microbiologie des deux structures, toutes situées sur Avignon, et sur la complémentarité micronutriments / microbiologie. Il s'organise en trois axes :

  • Les microconstituants des produits végétaux transformés : quelle réactivité et quelles interactions des microconstituants avec la matrice alimentaire au cours des procédés?
  • La contrainte microbiologique : quels paramètres contribuent à la stabilité des produits végétaux appertisés?
  • L'optimisation des procédés : comment tenir compte des contraintes nutritionnelles et microbiologiques et de la faisabilité industrielle ?

Au sein de l'UMT, l'unité collabore avec le CTCPA dans divers projets :

DEMAVEG (2009-2013) - DEstructuration du MAtériel VEGétal : influence sur la biodisponibilité des micronutriments lipophiles - Contrat de recherche avec accueil d’un doctorant CIFRE.

DIVERSITHER (2012-2014) - DIVERSIté des bactéries sporulées THERmophiles : application aux conserves de légumes et plats cuisinés - Projet soutenu par Oséo et la région PACA.

OPTI'TOM (2012-2014) - Application et validation industrielle d'un modèle prédictif de la qualité nutritionnelle de produits à base de tomate au cours des procédés de fabrication et du stockage.

Le projet, financé par la DGAL, s’inscrit dans la continuité du projet ANR Réactial (2007-2010). Il vise à mettre au point un modèle prédictif de la stabilité des microconstituants de la tomate (composés phénoliques, caroténoïdes, vitamine C) au cours des procédés de fabrication de sauce et de concentré à l’échelle pilote et à le valider à l’échelle industrielle. Une des sorties du projet est la mise à disposition des entreprises d’un logiciel innovant permettant de déterminer des conditions de préparation des produits à base de tomate afin de préserver au mieux leurs qualités nutritionnelles.

Date de modification : 22 juin 2023 | Date de création : 27 septembre 2013 | Rédaction : Barbara Gouble